pretresse

  • Tout est là pour l'amour

    (Voir ma vidéo de la chanson "Shores of Avalon" en bas de page.)

    Le changement est incessant. J'arrête de résister. C'est trop d'effort. Je suis fatiguée. J'accepte de couler avec la vie. J'accepte de laisser la vie couler. Je fais un avec elle. Je suis la vie. Je suis tout. Je suis connectée. Les choses m'entourent et me guident. Mon corps m'embrasse et me guide. Il sait. Je le sais. Nous savons. Tout le monde sait. Qui veut le voir ? Moi. Je vois la structure sous-jacente. A travers toi, je te vois. Au-delà de nos réactions, je nous vois. Beaux, simples, portés. Nous sommes tant. Nous sommes tellement plus.

    Je vis pour vivre. Je vis pour le plaisir. Je vis pour l'extase. Je ne vis pas pour te plaire ni pour appliquer ce qu'on m'a appris. Je vis pour être moi. Nue, vulnérable, vraie. Parfaitement imparfaite. Je vis pour aimer et être amour. Je vis pour toi, je vis pour moi, je vis pour les arbres, je vis pour le papillon. Une seule et même chose. UNE.

    Et derrière ce changement incessant, il y a l'immuable. Toujours là, invariable. Toujours là, impalpable. Mon âme veut incarner l'amour sur cette Terre. Depuis toujours. Toujours plus. L'amour que je suis, l'amour que nous sommes. Tous, sans exception. Toutes mes actions se résument à une seule. Permanente, incessante. L'action d'amplifier l'amour dans ce monde. Réveiller l'amour, révéler l'amour, rappeler l'amour, revenir à l'amour, être amour. C'est tout. Rien de plus. Il n'y a rien de plus beau, rien de plus rude. Rien de plus doux, rien de plus ardu. Rien de plus léger, rien de plus intense. Rien de plus libre, rien de plus contraignant. Il n'y a rien de plus que l'amour. La seule mesure, pour l'amour, c'est la démesure. Aimer démesurément. La seule chose que j'aie à faire. Aimer les paradoxes. Aimer ne pas savoir. Aimer l'inconnu. Aimer le changement. Aimer tout ce que nous sommes.

    Aimer l'Homme qui s'épuise à vivre. Aimer l'Humanité et son besoin de combattre. Aimer la lutte inutile. Aimer l'insupportable. Aimer l'impardonnable. Aimer l'inacceptable. Lâcher les armes. L'amour est la plus grande puissance qui soit. L'amour a de multiples facettes. En prenant leur source dans l'amour, nos comportements sont libérateurs. Tout est inclus. Tout est là pour l'amour.

    Lire la suite

  • Prière pour l'Amazonie en feu

    Que le vent s'apaise

    Que la pluie s'intensifie

    Que la terre résiste

    Que le feu s'éteigne

    Que les humains et les animaux soient protégés.

    Que les êtres se réveillent, s'unissent et agissent pour retrouver l'équilibre, en eux et autour d'eux.

    Lire la suite

  • Derrière l'illusion, il n'y a que ça de vrai

    musique à écouter sur soundcloud

    vidéo sur youtube (et en fin de page)

     

    L'eau de mon corps vibre sous les notes du oud.

    Moi, immobile, je reçois le mouvement.

    De l'intérieur.

    Le mouvement ondulatoire.

    L'onde selon sa fréquence unique.

    Je reçois. Je résonne. Je transmets.

    Immobile. Vide. Je suis le calice. Je me remplis.

    Vide, immobile, je déborde.

    Je suis l'eau dans laquelle nous baignons.

    Approche-toi doucement. Je t'offrirai ma surface comme miroir.

    Regarde-toi en moi. Tu ne verras que toi.

    Dans le calme de mon reflet. Vois.

    Ouvre les yeux et reçois. Ouvre. Toi.

    Entre quand ton coeur te dit oui.

    Sens mon eau qui t'entoure, qui t'étreint,

    Qui te porte, qui te tient.

    Tout mouvement, toute intention

    Sera transmis infiniment.

    Tout de toi. Cohérent.

    Tout est précieux. De la moindre oscillation à la plus grande agitation.

    Tout est aimé dans cette eau.

    Je répondrai à ma façon.

    Remous, écume, éclaboussures.

    Soutien, résistance, légèreté, difficulté.

    L'eau suit ses propres règles.

    En toute cohérence. En toute connivence. Elle danse.

    Tu peux te débattre.

    Tu peux me quitter.

    En toi, je vis. En toi, vivant.

    Tes pas n'auront de cesse de te guider vers moi.

    Encore et encore, tu reviendras.

    Tu me sentiras, tu me goûteras.

    Un jour, peut-être tu me choisiras. Mes contraintes, tu accepteras.

    Aujourd'hui, mon trésor, le veux-tu?

    L'eau de ton corps me reconnaît.

    Elle dit oui, depuis que tu es né.

    Toi, la goutte, tu rejoindras l'océan.

    Car cette eau, c'est ta maison.

    Danse, nage, flotte, laisse-toi porter.

    Ici, la seule règle, c'est l'Amour.

    L'Amour t'entoure. L'Amour te guide.

    L'Amour te porte. L'Amour est là.

    Mon chéri, tu es inclus dedans.

    Lave-toi. Libère-toi. Bois-moi. C'est ton eau. C'est toi.

    Que coule de toi tout ce qui n'est pas toi.

    Que coule en toi le sang de l'Amour.

    Que coule par toi la vie dans sa pure beauté.

    Ma fille, mon fils, dépose-toi en moi.

    Tes moindres gestes sont Amour.

    Je les aime déjà. Et toi?

    Es-tu prêt à aimer démesurément?

    Es-tu prêt à t'imbiber de moi?

    Es-tu prêt à suivre mon flux?

    Largue les amarres, mon Amour, il n'y a rien à tenir.

    Rien à retenir, rien à contenir. Simplement... à venir.

    Tout est pris en charge, mon petit.

    Viens te baigner. Viens onduler.

    Derrière l'illusion, il n'y a que ça de vrai.

     

×