Créer un site internet
accueil

Quand un chant de l a me me traverse

Quand un chant de l'âme me traverse

Pour permettre à un chant de l'âme de me traverser, je lui dis oui de tout mon être. Je me rends disponible aux sensations. Je me pose. Je laisse mes pensées me quitter et je m'asseois au creux de mon coeur. Je me mets en état de réception et j'accueille en moi ce qui est là.

Intérieurement, je demande à être connectée à une personne de mon choix. Je ressens.

Quand mon souffle fait vibrer ma voix, c'est parti. Je laisse faire. J'observe ce qui se passe dans mon corps. Je vois des formes, des couleurs, des images. Ma voix dessine cela dans l'espace. Elle rend audible cette matière invisible et elle interagit avec elle. Le fait d'exprimer ce que je perçois crée du mouvement. Ca se transforme. Je suis les variations, je chante les mouvements, je vibre les couleurs, je laisse les paroles couler. Je me mets à disposition. Je traduis.

Quand on écoute son chant de l'âme avec toutes ses cellules, on reçoit le câlin d'une mère. Une mère qui voit son enfant tel qu'il est, qui l'aime sans condition et lui transmet des messages essentiels. Une mère qui entoure, qui soutient et qui élève. Une mère qui libère de ce qui n'est pas amour.

Une mère qui donne l'autorisation absolue d'être soi.

Relation instantprésent présence libertedetre improchantee

×