Blog

  • Fluidité

    • Le 04/07/2019

    J'invoque la fluidité dans ma vie.

    Quand les évènements paraissent contradictoires, quand je vois principalement les obstacles, quand je perds confiance dans l'abondance...

    Je regarde... en moi...

    Je sens... les parties de mon corps qui disent : "Non! Ca devrait être autrement!" Celles qui disent : "Je devrais mieux faire." Celles qui se taisent, qui ont peur de s'exprimer...

    Je regarde... en moi...

    J'entends... mes pensées. Celles qui croient à des concepts, celles qui s'attachent à des schémas, celle qui prétendent que je ne n'aurai pas ce qui me convient.

    J'écoute. J'écoute. Et je chante.

    Les yeux fermés, je regarde le film qui se déroule devant moi. Celui qui me déplaît aujourd'hui. Celui que j'ai créé.

    Je vois. Je chante.

    Je sens. Je ris. C'est beau.

    C'est beau parce que c'est moi. Le film, le scénario, les personnages... Je me reconnais.

    Je ris. Tout tombe. Tout s'écroule.

    Reste... la joie et la fluidité.

    Que demander de plus? Tout est déjà là.

    Alors... je choisis de tisser ma vie telle que je la rêve... et non telle que je la crains.

    Dans la joie, je rêve. Dans l'amour, je tisse. Dans la fluidité, je vis.

    Lire la suite

  • A nos enfants intérieurs...

    • Le 08/06/2019

    Une petite berceuse à tous nos enfants intérieurs... à ceux qui sont blessés, et à ceux qui sont innocents... et divins!

     
    Nous avons tous en nous cet enfant que nous étions au tout début. Cet enfant plein de vie, curieux, confiant, inspiré, joyeux et créatif.
    Nous avons tous en nous l'enfant qui, par la suite, a été blessé par la vie. Celui-là a eu peur de perdre l'amour de ses proches. Il a créé une "monnaie d'échange" pour gagner l'amour. Certains d'entre nous se sont efforcés d'être sages, d'autres serviables, d'autres forts, d'autres joyeux, gentils, agréables, intelligents, efficaces, beaux, etc. A vous de trouver le mot d'ordre de votre enfant blessé! Et de mesurer les conséquences gigantesques dans votre vie...
     
    Est-ce que je laisse l'enfant innocent en moi me dicter ma conduite? Est-ce que je lui permets de s'exprimer?
     
    Souvent, ce sont les voix dans notre tête qui prennent le dessus : "Tu vas être ridicule." "Ca ne se fait pas." "La honte!" "Qu'est-ce qu'on va penser de toi?" "Tu ne sais pas faire." "Les autres savent bien mieux faire que toi." "Quelle drôle d'idée." "Tu as des choses plus importantes à faire." "Tu feras ça quand tu auras fait tout ce que tu as à faire." "C'est une perte de temps." etc. la liste est longue! Je vous laisse écouter ce que vous disent vos voix. Toutes ces voix nous demandent de garder le contrôle. Mais contrôler quoi? Et selon quels critères? Aux dépens de notre authenticité! Est-ce vraiment cela que nous voulons?
    En réalité, ces élans que nous freinons véhiculent l'essentiel. Ce sont ces élans qui font que chacun d'entre nous est lui-même, que nous sommes tous uniques et singuliers. Et ce sont ces élans qui nous font vivre la joie!!! La joie de faire ce que, depuis toujours, nous adorons faire! Et loin d'être une perte de temps, c'est bien en suivant notre joie que nous prenons le chemin direct vers l'épanouissement de notre être. Qu'en pensez-vous? Ca vous dit?
     

    Réveillons notre plein potentiel en suivant notre joie!!!

    Parce que finalement, la seule raison de vivre, c'est de S'AMUSER !!!

    Et vous, qu'est-ce qui vous amuse le plus?
    Quel est le dragon qui garde férocement la porte de l'amusement incontrôlé? Celui qui vous empêche de laisser votre enfant intérieur s'éclater librement?

     

    J'ai eu l'élan de me laisser improviser une berceuse (vidéo ci-après). Ecoutez-là en vous connectant à vos enfants intérieurs et recevez les messages.

    A tous nos enfants intérieurs blessés :

    Puissent-t-ils trouver du réconfort, des ressources et de l'amour pour apaiser leurs blessures. Puissent-ils se souvenir de la beauté de leur âme et de l'Amour qu'il sont. Puissent-ils pardonner aux autres et à eux-mêmes. Puissent-ils aimer et recevoir l'amour pleinement.

    A tous nos enfants innocents :

    Puissent-ils avoir la confiance et la force de s'exprimer haut et fort pour reprendre leur place. Puissent-ils rayonner librement. Puissent-ils répandre l'amour de la manière qui leur apporte le plus de joie. Puissent-ils vivre tels qu'ils sont, sans aucune compétition. Puissent-ils être et nous rendre heureux.

    Que les dauphins de l'arc-en-ciel vous guident sur le chemin de l'innocence.

     

    Lire la suite

  • Sagesse de mes mains ce matin...

    • Le 31/05/2019

    Issu du programme "Mon corps - mon trésor" dans le groupe de femmes facebook "Emanuela Carl - Vivez! Osez! le féminin sacré"

    (cliquez pour nous rejoindre!)


    Les mains et l'air

    Si la paume de mes mains reçoit sensations et cadeaux de la vie,
    le dos de mes mains, lui, a une autre sensibilité.
    Il est ma couverture, en lien avec en haut.
    C'est le bout de mes bras, il crée l'envergure.
    Avec lui, je m'envole.
    Avec lui, je prends l'espace.
    Je suis à ma place.
    Je plane, je vogue.
    Je me laisse emporter par le courant de la vie.
    Je vais où le vent me mène et prends le temps pour y aller.
    "Si tu veux aller vite, prends ton temps."
    Je peux être partout.
    Je suis en lien avec tout et tous.
    Je suis libre.

    (Emanuela Carl)

  • La lumière est là

    • Le 28/04/2019

    La lumière est là, cachée derrière les apparences.

    Derrière le solide, derrière la couleur, derrière la matière.

    De l'Amour, rien que de l'Amour.

    Deux deviennent un.

    Se brouille et s'éclaircit. Se précise et se reçoit.

    Le message de l'Amour.

    La lumière du feu.

    Le feu, qui parfois semble s'éteindre,

    bien là, timidement fougueux,

    imperceptible et bien là, derrière les apparences.

    La vision flotte, et dans le flou, se met à voir.

    Voir l'invisible à travers le visible,

    la lumière derrière la couleur.

    Passer de la couleur à toutes les couleurs.

    De l'uni à l'arc-en-ciel,

    par l'union à la lumière.

    Je me relie à la lumière, je me lie à l'Amour.

    Qu'il en soit ainsi.

    Ici maintenant, déjà accompli.

  • L'improvisation

    • Le 27/04/2019

    Pourquoi j'aime l'improvisation ?

    (crédit photo Vidal Cuervo)

    Elle donne la couleur de l'instant présent.
    Elle me permet d'accepter ce qui est, tel que ça vient, sans jugement.
    Elle me reconnecte à mon cœur, à des images, à un mouvement intérieur, à quelque chose de plus grand que moi qui me traverse.
    Elle me libère de quelque chose que je dépose, sans savoir ce que c'est.
    Elle n'a pas d'attentes au niveau de la performance.
    Elle transmet un message qui m'échappe.
    Elle me surprend.
    Elle est accessible à tous à tout instant.

    Et vous? Aimez-vous l'impro?
    Êtes-vous prêt à tenter l'expérience?
    Seul chez vous? Dans un cours?
    En corps, en voix, avec un instrument, avec un crayon, un pinceau ou un stylo?

    Je serais ravie de découvrir ce qui vous traverse de plus grand que vous dans l'instant présent...

    Merci pour votre présence, visible ou invisible

     

  • Toi-Moi

    • Le 25/04/2019

    "Comment je fais, pour laisser ce que fait l'autre... à l'autre?

     

    Moi, je voudrais que tu te comportes autrement. Ça ne me va pas, ça me déclenche et j'ai plein d'arguments pour t'expliquer pourquoi ce que tu fais ne va pas.

     

    Toi, tu voudrais que je me comporte autrement. Ça ne te va pas, ça te déclenche et tu as plein d'arguments pour m'expliquer pourquoi ce que je fais ne va pas.

     

    Et si on regardait seulement chez soi ?

    Oui, ça me déclenche. Qu'est-ce qui se passe ? À quoi je m'accroche ? Quelle croyance est en œuvre ? Quelle partie de moi veut avoir raison ?

     

    Ok. J'ai vu. Je veux être aimée et respectée.

    J'ai cette attente. Je peux même l'exiger.

    C'est plus fort que moi parce que ça fait mal... de ne pas l'être.

    Ou de croire que je ne le suis pas ?

    En réalité, sur quoi je m'appuie pour décréter que l'autre ne m'aime pas, que l'autre ne me respecte pas?

    Est-ce qu'un simple comportement peut en dire autant sur quelqu'un?

    NON

    Est-il possible de ne pas être respecté ?

    NON

     

    Il n'y a que moi.

    Moi

    Moi, qui me manque de respect, en continuant à croire deux choses :

    - que l'autre devrait être différent

    - que moi je devrais être différente.

    NON

    Je ne m'accroche plus à cette croyance. Je la vois. Elle peut tomber.

     

    Ainsi, je n'ai plus à expliquer pour convaincre.

    Je n'ai plus a convaincre pour avoir raison.

    Je n'ai plus à avoir raison pour avoir de la valeur.

    Je n'ai plus à avoir de la valeur pour être aimée.

     

    L'Amour peut circuler librement. De moi à toi. De toi à moi. De moi à moi. De toi à toi.

    Car l'Amour est là. Il se moque bien de nos comportements. Il aime. Tout.

    L'inadéquat n'existe pas.

     

    Et toi, et moi, nous sommes Amour, quoi que tu fasses, quoi que je fasse, c'est l'amour qui s'exprime, à travers toi, à travers moi, de différentes manières, même dans nos réactions, même dans nos jugements, dans nos critiques, dans nos reproches, même dans notre envie d'avoir raison, même dans nos rejets, nos refus, notre manque de sympathie, notre agressivité, nos incompréhensions, nos colères, nos fuites, nos fermetures.

     

    Il n'y a rien que tu ME fasses.

    Il n'y a rien que je TE fasse.

    Tu fais. Je fais. C'est tout.

    Ce que ça me fait, c'est ce que je suis.

    Je le vois. Ça tombe.

     

    Le respect et l'Amour, c'est moi qui me les offre. Personne ne peut me les enlever.

     

    ET SI NOUS NOUS LAISSIONS ÊTRE ?"

     

    Emanuela Carl

     

     

  • Vivez! Osez !

    • Le 23/04/2019

    Vive la liberté, la singularité, la vie, le plaisir et la joie !

    Cela vit en nous, de manière complètement inconditionnelle, c'est-à-dire indépendamment des conditions extérieures. Nous y avons tous droit. Soyons nombreux à en avoir conscience, à l'incarner et à le transmettre !

    Prenons notre vie en main. Maintenant. 

×